skip to Main Content

Les aides à la rénovation

Prime énergie – Coup de pouce économies d’énergie

(Sources SERVICE PUBLIC – FAIRE – ADEME)
La prime énergie dite aussi Coup de pouce économies d’énergie permet de payer certaines dépenses pour faire des économies d’énergie (par exemple, remplacement de certaines chaudières, travaux pour isoler ses combles). Elle permet aussi de financer le remplacement d’une chaudière au charbon, fioul ou au gaz autres qu’à condensation par un équipement utilisant des énergies renouvelables.

Elle est versée par les signataires des chartes Coup de pouce chauffage et/ou Coup de pouce Isolation, c’est-à-dire principalement les vendeurs d’énergie.

Cette prime peut être demandée jusqu’au 31 décembre 2020. L’installation du nouvel équipement doit être réalisée par un professionnel reconnu garant environnement (RGE). Cette prime est cumulable, sous certaines conditions, avec d’autres aides.

Ma Prime’RENOV’

Cette aide vous permet de réaliser vos travaux de rénovation énergétique et d’améliorer le confort de votre logement à moindre coût. C’est une aide simple que vous pouvez demander facilement en ligne. Elle vous est versée rapidement par l’État après la fin de vos travaux.

MaPrimeRénov’ s’adresse aux propriétaires qui occupent leur logement et s’adapte en fonction des revenus de chacun. Pour réaliser votre rénovation en toute sérénité, vous devez faire appel à un artisan Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Il permet de déduire de l’impôt sur le revenu une partie des dépenses éligibles pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû ou si vous êtes non-imposable, l’excédent est remboursé.

Qui peut en bénéficier ?

Les propriétaires occupants, sous conditions de ressources peuvent bénéficier de cette aide fiscale jusqu’au 31 décembre 2020. Le CITE est attribué aux ménages aux revenus intermédiaires et aux revenus supérieurs. Les ménages aux revenus plus modestes peuvent eux bénéficier de MaPrimeRénov’.

Un crédit d’impôt plafonné sur une période de 5 ans

Entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020, le montant de crédit d’impôt dont peut bénéficier un contribuable ne peut excéder 2 400 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et 4 800 € pour un couple soumis à imposition commune.
Cette somme est majorée de 120 € par personne à charge.

Comment bénéficier du CITE ?

Vous devez indiquer le montant des travaux éligibles sur votre déclaration de revenus (chapitre « dépenses pour la transition énergétique dans l’habitation principale ») correspondant à l’année de paiement définitif des travaux.

Back To Top
efficitur. et, justo sit ante. adipiscing dapibus elementum Lorem commodo